La course et l’arthrose: vérités et faits alternatifs



Tu fais de la course à pied, t’es en forme et tu es convaincu que tes articulations sont pratiquement inépuisables?


Stp, détrompe-toi.

Et croire que tes articulations sont à l’abri de l’arthrose parce que tu es dans la force de l'âge, c’est comme croire les alternative facts à la Donald Trump. WRONG!


L’arthrose, c’est quoi?

L’arthrose s’installe lorsque tes cartilages n'en peuvent plus des stress répétés qu’ils reçoivent et qu’ils craquent sous la pression, se fissurent, meurent et entraînent dans leur crise existentielle une partie de l’os sur laquelle ils sont attachés. Et pour faire une histoire courte, ça finit souvent par une opération, une prothèse et plusieurs semaines de rééducation.

À moins que tu aimes vraiment beaucoup ton physiothérapeute, fais ce que tu peux pour éviter l'arthrose. Parce que, je te jure, à un stade avancé, c’est pas joli joli sur une radiographie,

La course à pied et l'arthrose

Je suis pas la meilleure personne pour te convaincre que tu devrais arrêter de courir pour avoir de meilleures articulations. En fait, c’est l’inverse. Pris dans dans son ensemble, courir est une EXCELLENTE chose pour ton corps, et particulièrement tes articulations et leurs cartilages.

Et ça, c’est vrai à tous âges.

Par exemple, une étude a démontré que 49% des coureurs de plus 50 ans étaient aux prises avec une ou plusieurs formes d’incapacité physique. Tu me diras que c’est énorme? Pourtant, toujours dans cette même étude, les auteurs nous apprennent que les participants qui ne courraient pas présentaient des incapacités dans une proportion beaucoup plus élevée, soit dans 77% de cas.

T’aimes mon blogue?

Achète un de mes livres, pour toi ou pour donner en cadeau. Y en a tout plein qui t’attendent chez ton libraire! Et, comme on dit, ça fait tourner la roue et ça me permet d’écrire encore plus d’articles de blogue.


Pourquoi la course (et le sport) fait du bien à tes cartilages?

Pour plusieurs raisons. En voici quelques-unes:

(1) Ce sont les forces mécaniques qui s’exercent sur ton corps qui te permettent de garder tes articulations en santé. Et quand tu cours, tes articulations sont aux oiseaux. En termes plus scientifiques, les mouvements activent la synovie, ce liquide qui nourrit notamment tes cartilages. Et j’ai envie d’ajouter que la sédentarité fait exactement l’inverse et donne une belle occasion à l’arthrose de préparer sa crise existentielle, sournoisement, et sans laisser le moindre signe avant-coureur, c’est le cas de le dire.

(2) Le temps de contact entre les pieds et le sol est réduit pendant la course comparativement à la marche. Donc, tes hanches/chevilles/genoux s’envoient plus longtemps en l’air pendant un marathon que pendant une promenade d’une durée identique. Plusieurs sont d’avis que cela contribue à une diminution de stress sur tes cartilages. Précisons au passage qu'une bonne technique de course joue un rôle crucial dans la santé articulaire.

(3) La course contribue à une meilleure force et une endurance musculaire accrue, ce qui améliore la stabilité de tes mouvements. On le sait, des muscles sains protègent plus efficacement tes hanches/genoux/chevilles. Encore une fois, la sédentarité fait exactement l’inverse.

Donc, la course à pied, ça fait des miracles?


Oui et non.

Tu es plus à risque de développer l’arthrose, notamment:

- si tu cours vraiment beaucoup et à des intensités élevées. Par exemple, plus de 7 heures par semaine et sans jamais prendre de journée de repos. (On s’entend, la grande majorité des coureurs y va plus mollo que ça!)

- si tu as déjà subi une blessure à un tissu comme un ménisque ou à un ligament, et encore davantage si elles ont mal été soignées.

- si ton indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 25. Pour calculer ton IMC, clique ici.

- si un de tes os s’est déjà fracturé et que le site de la blessure se situait à l’intérieur de l’articulation. Cela multiplierait d’ailleurs ton risque d'arthrose par 20!

- si l’alignement de tes articulations sort de l’ordinaire, ou si tu préfères, si ta hanche, ton genou et ta cheville ne sont pas dans une bonne position lorsque ton pied foule le sol.

Prévenir l’arthrose

(1) Maintiens la forme de tes articulations. Mais encore, me diras-tu? En d’autres mots, tes hanches/genoux/chevilles doivent conserver souplesse, force, stabilité, puissance, qualités proprioceptives ainsi que leur capacité de bien réagir dans des environnements différents. Ça fait beaucoup, je te l’accorde.

(2) Soigne tes blessures. Je ne le dirai jamais assez, les blessures mal guéries risquent de te pourrir l’existence, un jour ou l’autre. On parle ici de lésions à des tissus comme un ligament ou un ménisque. Et cela est littéralement une épée de Damoclès qui pend au-dessus (ou dans) une de tes articulations. Le meilleur bouclier pour t’en sauver: la RÉÉDUCATION. Je te promets que tu préfères voir ton physio maintenant, que de le voir plus tard pour réapprendre à marcher avec une prothèse. J’exagère, mais à peine.


(3) Fais une mise au point. Tu traites probablement ton automobile aux petits oignons grâce à l’aide d'un mécanicien. Cette logique de mises au point prévaut pour tes articulations, d’autant plus que les problèmes biomécaniques peuvent être à l’origine de phénomènes dégénératifs, dont l’arthrose sévère. Une visite chez un kinésiologue ou un physiothérapeute qui détient des compétences spécifiques dans ta discipline sportive peuvent changer ta vie (et tes performances). La mise au point tiendra compte de ta morphologie, de ta façon de bouger et de l’équipement que tu utilises, comme tes chaussures en course à pied, ou les ajustements de ton vélo, en cyclisme.

Des guides pratiques et utiles

Denis Fortier est physiothérapeute et un clinicien expérimenté, minutieux et reconnu. Il est aussi auteur et chroniqueur à la radio et à la télé. Ses plus récents livres s'intitulent:

Tu souhaites organiser une conférence en milieu de travail ou communautaire? Tu souhaites demander à ta bibliothèque locale d'inviter Denis à présenter une de ses conférences?

Clique ici pour obtenir plus d’informations sur les conférences de Denis Fortier..

Et clique ici pour retourner à la page principale du blogue



Des conseils en vidéos!

Cliquez ici pour découvrir la chaîne YouTube de Denis.

Les informations que vous y découvrirez sont complémentaires aux différents livres de Denis. Elles concernent notamment la douleur au dos et au cou, la posture, les exercices thérapeutiques et la prévention de plusieurs problèmes de santé.

Et n'hésitez pas à vous abonner pour être informé des dernières mises en ligne!

#courseàpied #arthrose #douleuraugenou

 

Vous êtes présentement sur le site nord-américain. Cliquez ici pour visiter le site européen.

***

Ce site a été mis à jour le

14 septembre 2020. Les informations contenues sur ce site vous sont fournies à titre informatif. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Consultez votre médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé. Toute reproduction est interdite sans le consentement de l’auteur. 

 

© Denis Fortier 2015-2020

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon