Êtes-vous à risque de douleur au cou? Faites-le test.


La douleur au cou peut altérer significativement la qualité de vie.


Voici un test pour connaître votre niveau de risque et peut-être découvrir des pistes de solutions pour prévenir ou diminuer la douleur.


Notez que ces 20 petites étapes que vous vous apprêtez à franchir n’ont pas de valeur diagnostique même si elles s’appuient sur des données scientifiques.


Denis



Vous aimez ce quiz?


Approfondissez les sujets abordés en vous abonnant à ma chaîne YouTube en cliquant ici, ou en vous procurant un de mes livres. Vous les trouverez des deux côtés de l'Atlantique!


Vous pouvez aussi vous abonner gratuitement à mon infolettre en remplissant le formulaire au bas de cette page. Vous êtes déjà des milliers à l’avoir fait. C’est génial!

 

Vous trouverez plus d'informations sur la douleur au cou dans mon livre 99 façons de soulager la douleur au cou et au dos, aux Éditions du Trécarré.


Suggestions de vidéos




Des guides pratiques et utiles


J’ai écrit plusieurs romans et des guides pratiques. Procurez-vous-les en cliquant sur les titres suivants:


Pour vous procurer mes livres de l’autre côté de l’Atlantique, cliquez ici.


12 choses à savoir après avoir subi une blessure au cou



1. Qu’elle est la différence entre un whiplash et un coup de fouet cervical?

Aucun. Il s’agit de synonyme. Le terme coup de lapin est aussi utilisé.


2. Qu’est-ce qu'un coup de fouet cervical?

Le coup de fouet cervical n'indique pas une blessure précise, mais bien un mouvement violent, brusque et involontaire que font la tête et le cou en se déplaçant vers l’avant, dans un second temps, vers l’arrière.


3. On m’a dit que les coups de fouet cervicaux ne surviennent que lors d’un accident de voiture. C’est vrai?


C’est faux. Les coups de fouet peuvent aussi être associés à d’autres contextes. Voici quelques exemples: une chute; un accident de sport; une agression, comme de la violence conjugale, une cause souvent sous-estimée et sous-traitée. En Amérique du Nord, plus de 20% des femmes en ont déjà été victimes, selon l’OMS.


Cliquez ici pour la suite des 12 choses à savoir.