7 choses à faire pour soulager vos douleurs à la mâchoire


    Vous avez de la douleur ou une raideur à la mâchoire? Vous entendez des clics, des clocs ou des scruntch provenant de votre mâchoire lorsque vous bâillez ou croquez dans une pomme ?

    Voici des informations, des conseils et des exercices qui vous aideront à dépister certains problèmes à la mâchoire, à mieux les comprendre et, je l’espère, à améliorer votre condition.

    Bonne lecture!

    Denis


    1. Familiarisez-vous avec la temporo-mandibulaire

    La mâchoire compte deux articulations temporo-mandibulaires dont les mouvements sont parmi les plus complexes des articulations du corps humain. Voici une façon simple de vous familiariser avec la mobilité de ces articulations.

    Étape 1: placez chacun de vos index sur vos articulations temporo-mandibulaires (elles se trouvent à quelques centimètres de votre lobe d’oreille).

    Étape 2: ouvrez et fermez la bouche quelques fois. Comparez les mouvements du côté gauche avec ceux du côté droit. Sont-ils asymétriques? Sont-ils désynchronisés? Y a-t-il un côté dont les mouvements sont de plus petites amplitudes? Avec un peu de pratique, vous serez en mesure de sentir les contractions musculaires et le glissement vers l'avant de l'extrémité de la mandibule.

    Étape 3: faites la même chose qu’à l’étape 1, mais plutôt que d’ouvrir la bouche, bougez votre menton de droite à gauche.

    * Faire ces 3 étapes devant un miroir vous permettra de vérifier la symétrie des mouvements du menton. Par exemple, en ouvrant la bouche, votre menton pourrait dévier légèrement d’un côté.


    2. Découvrez le disque et ses bourrelets

    Le genou a ses ménisques, la colonne vertébrale a ses disques intervertébraux... et les articulations temporo-mandibulaires ont leur propre disque. Celui-ci est fait de cartilage et sa forme ressemble à une lentille à laquelle on aurait ajouté quelques bourrelets.

    La présence du disque améliore l’harmonie des surfaces articulaires et il facilite le mouvement. Il est intéressant de se souvenir qu’il n'est pas relié au système nerveux, c'est-à-dire que, si l'un des vôtres est blessé, aucun signal n'est transmis à votre cerveau. Vous n'avez donc aucune façon de savoir que votre disque est abîmé, du moins, jusqu'à ce que cette blessure altère vos mouvements.

    Voici une vidéo pendant laquelle vous pourrez observer le mouvement du disque (en anglais).

    3. Ouvrez grand, si possible

    L’articulation temporo-mandibulaire est formée par la rencontre de deux os. Le premier, l'os temporal, représente la partie supérieure de la mâchoire, celle qui est fixe et qui fait partie du visage. Le second os est la mandibule. Il s'agit de la partie inférieure de la mâchoire, soit la partie mobile qui bouge, entre autres, lorsque vous ouvrez la bouche, lorsque vous mastiquez et lorsque vous claquez des dents. S’il vous est impossible d’ouvrir grand la bouche, il est possible qu’un disque, un muscle ou une autre structure articulaire restreigne votre mobilité. Une évaluation par un physiothérapeute formé en rééducation temporo-mandibulaire pourra vous aider à comprendre et régler la situation.

    4. Soignez votre posture


    Les mouvements de l’articulation temporo-mandibulaire sont directement influencés par votre posture. Ils sont différents si vous êtes debout, assis ou couché. Votre posture les influence directement, notamment lors de la respiration, de la déglutition et lorsque vous dormez.

    Une façon simple de soigner votre posture est de maintenir la tête, les épaules et le bassin alignés. Les stress sur les mâchoires sont alors diminués.

    Vous aimez ce blogue?

    Pourtant, les meilleurs conseils de Denis ne se trouvent pas sur ce blogue,

    mais bien dans ses livres, dont Conseils d’un physio pour une meilleure posture et des articulations en santé. Demandez-les à votre libraire ou procurez-vous-le en cliquant ici!


    5. Détendez vos muscles

    Il existe de nombreux muscles qui sont impliqués dans les mouvements de la mâchoire. Ceux-ci incluent notamment ceux de la gorge, du cou, et ceux qui sont directement reliés à l’articulation temporo-mandibulaire. Il peut être utile de masser ces muscles afin de diminuer les tensions. Une application de chaleur humide pendant environ 15 minutes peut aussi vous aider à y parvenir.

    Voici des conseils pour vous aider à localiser trois des principaux muscles de vos articulations temporo-mandibulaires:

    Le muscle masséter: il est de forme carrée, facilement repérable et il est ​répertorié par certains auteurs comme le muscle le plus puissant du corps humain, considérant sa petite taille. Il participe à plusieurs mouvements, le plus important étant la fermeture de la bouche.

    Comment sentir la contraction du masséter en 4 étapes:

    1. Placez vos index sur vos joues.

    2. Serrez les dents quelques secondes, puis relâchez la musculature.

    3. Répétez les étapes 1 et 2 pour sentir le muscle se contracter et se relâcher sous vos doigts.

    4. Pour observer différentes nuances dans la contraction du masséter, refaites les étapes 1 à 3, mais en modifiant votre façon de serrer les dents. Par exemple, concentrez l'effort en utilisant les dents situées à l'avant de la bouche ou les dents à l'arrière de la bouche.

    Le muscle temporal: il est en forme d’éventail, facilement repérable, et comme le masséter, il est un muscle très puissant. Il participe à plusieurs mouvements de l’articulation temporo-mandibulaire, dont la fermeture de la bouche et le déplacement de la mandibule vers l'arrière.

    Comment sentir la contraction du temporal en 4 étapes:

    1. Placez vos index sur vos tempes.

    2. Serrez des dents quelques secondes, puis relâchez la musculature.

    3. Répétez les étapes 1 et 2 en sentant le muscle se contracter sous vos doigts.

    4. Pour observer différentes nuances dans la contraction du temporal, refaites les étapes 1 à 3, mais en déplaçant votre menton vers l'arrière (en n'ouvrant la bouche que de quelques millimètres).

    Les muscles ptérygoïdiens: il s'agit de deux petits muscles qui sont essentiels à la mécanique de l’articulation temporo-mandibulaire. Certaines parties d'entre eux pénètrent à l’intérieur même de l’articulation et s’attachent directement sur le disque. La palpation de ces muscles est plutôt complexe et se fait par l'intérieur de la bouche. Si vous êtes vraiment curieux de palper (et de masser) vos ptérygoïdiens, demandez à votre physiothérapeute ou à votre dentiste de vous aider à les localiser.

    C'est gratuit!

    Cliquez ici pour vous abonner à l'infolettre Conseils d'un physio et recevoir les nouveaux articles. Inscrivez votre courriel, puis cliquez sur «abonnez-moi».


    6. Dépistez les problèmes (et faites des exercices)

    Vos articulations temporo-mandibulaires effectuent une quantité impressionnante de mouvements. Voici les principaux. Faites-les afin de dépister un problème comme une douleur, une raideur ou la reproduction de bruits (clic, cloc, scruntch...).

    Il est possible de faire ces mouvements comme exercices afin de récupérer votre mobilité. Faites d'abord 10 répétitions pour chaque mouvement, très lentement, et idéalement devant un miroir afin de corriger la présence d'asymétrie (notamment quant aux mouvements du menton). Aucun exercice ne doit reproduire de la douleur. En présence d’un problème à la mâchoire, consultez votre médecin ou votre physiothérapeute afin d’obtenir son accord.

    1. Ouvrez la bouche.

    2. Fermez la bouche.

    3. Déviez le menton à gauche.

    4. Déviez le menton à droite.

    5. Déplacez le menton vers l'avant,

    6. Déplacez le menton vers l'arrière (ce mouvement est de faible amplitude).

    7. Effectuez une rotation du menton dans le sens horaire, ou si vous préférez: bougez le menton dans le sens des aiguilles d'une montre, un peu comme si vous mastiquiez. Ce mouvement utilise une combinaison des mouvements précédents.

    8. Effectuez une rotation du menton dans le sens anti horaire, soit en direction opposée du précédent mouvement.

    * Ces articulations effectuent aussi des mouvements de coulisse et de pivot qui sont difficiles à reproduire isolément.

    7. Brisez le cercle

    L'articulation temporo-mandibulaire est desservie par plusieurs nerfs. Ceux-ci servent notamment au transport des informations motrices (celles qui vous permettent de contracter vos muscles) et sensitives (ex.: la douleur). Cette particularité peut faire en sorte d'amplifier le cercle vicieux: vous avez mal, vous contractez les muscles, vous avez encore plus mal, et vous contractez encore plus, etc.

    Certains nerfs impliqués dans cette articulation sont aussi reliés à l’oreille, ce qui peut expliquer l'association entre les douleurs à la mâchoire et à l’oreille.

    Des guides pratiques et utiles

    Denis Fortier est un clinicien expérimenté, minutieux et reconnu. Il est aussi auteur et chroniqueur à la radio et à la télé.

    Procurez-vous ses plus récents livres en cliquant sur ces hyperliens:

    Demandez-les à votre libraire!



    Des conseils en vidéos!

    Cliquez ici pour découvrir la chaîne YouTube de Denis.

    Les informations que vous y découvrirez sont complémentaires aux différents livres de Denis. Elles concernent notamment la douleur au dos et au cou, la posture, les exercices thérapeutiques et la prévention de plusieurs problèmes de santé.

    Et n'hésitez pas à vous abonner pour être informé des dernières mises en ligne!

    #physiothérapie #mâchoire #articulationtemporomandibulaire #exercices #douleur

     

    Vous êtes présentement sur le site nord-américain. Cliquez ici pour visiter le site européen.

    ***

    Ce site a été mis à jour le

    22 mars 2020. Les informations contenues sur ce site vous sont fournies à titre informatif. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Consultez votre médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé. Toute reproduction est interdite sans le consentement de l’auteur. 

     

    © Denis Fortier 2015-2020

    • YouTube Social  Icon
    • Facebook Social Icon