Vertèbre déplacée... est-ce vraiment possible? (soulager la douleur)


Non, une vertèbre ne se déplace pas... à moins qu’elle soit touchée par un problème spécifique, et plus fréquent qu’on ne le pense.


Le spondylolisthésis, un terme méconnu du grand public, affecte au moins une vertèbre chez les personnes atteintes. J’en parle dans mon livre 99 façons de soulager les douleurs au dos et au cou.


Mon article d’aujourd’hui vous présente donc le spondylolisthésis, les symptômes associés et des exercices qui peuvent aider à mieux les contrôler.


Bonne lecture!


Denis


Spondylo...quoi?


Le spondylolisthésis est le déplacement vers l’avant d’une vertèbre par rapport à la vertèbre qui se situe en dessous. Dans la plupart des cas, il ne dépasse pas de 25 à 30% la profondeur de celle-ci.


Les quatrième et cinquième vertèbres lombaires sont les plus souvent touchées. Plus rares sont les spondylolisthésis à la région cervicale.


Bien que les termes «vertèbres déplacées» soient parfois galvaudés, ils sont justement employés en présence d’un spondylolisthésis.


Chez certaines personnes, il peut d’ailleurs accélérer les processus dégénératifs, causer de la douleur et entraîner des blessures à certains tissus du dos, comme un nerf ou une racine nerveuse. Le canal spinal peut aussi être en partie obstrué par les conséquences du spondylolisthésis et occasionner des problèmes neurologiques (sténose spinale).


Dans certains cas, il est possible d’observer à la palpation ou à l’œil nu une transition abrupte au bas du dos, comme une petite marche d’escalier.


Les principales causes du spondylolisthésis sont:


> une spondylolyse (voir explication plus bas);

> une malformation osseuse;

> une maladie;

> un processus dégénératif ;

> un traumatisme, particulièrement lors d’un mouvement de rotation

et d’extension du dos.

Chez certaines personnes, le spondylolisthésis peut d’ailleurs accélérer les processus dégénératifs, causer de la douleur et entraîner des blessures à certains tissus du dos.

La spondylolyse

La spondylolyse est la rupture d’une partie de l’arc vertébral. Elle survient lors du développement de l’enfant, d’un accident ou en raison de mouvements effectués de façon répétitive (fracture de stress).

La cinquième vertèbre lombaire serait la plus fréquemment touchée par le spondylolyse, sans toutefois entraîner systématiquement de douleur.

La spondylolyse est souvent présente chez les personnes qui pratiquent régulièrement certaines activités physiques de façon intense ou professionnelle, comme les gymnastes, les danseurs de ballet et les joueurs de baseball.


Une proportion élevée de cas évolueraient vers un spondylolisthésis.

La cinquième vertèbre lombaire serait la plus fréquemment touchée par le spondylolyse, sans toutefois entraîner systématiquement de douleur.

Vous aimez mon blogue?


Approfondissez les sujets abordés en vous abonnant à ma chaîne YouTube en cliquant ici, ou en vous procurant un de mes livres. Vous les trouverez des deux côtés de l'Atlantique!

Boîte à surprise ou à petit feu

La douleur causée par un spondylolisthésis apparaît à petit feu, sans raison, ou de façon brusque lors d’un traumatisme, comme une boîte à surprise.


Le mal est ressenti localement et il peut être aggravé par la position debout, la marche et l’activité physique.


Le soulagement est généralement apporté par le repos ainsi que par le simple fait d’être assis ou couché.

Dans les cas les plus avancés, il arrive que la douleur irradie à la fesse et aux membres inférieurs et qu’elle entraîne un syndrome de la queue de cheval pour lequel une visite médicale est requise sans délai.


Il existe cinq grades de spondylolisthésis, la majorité étant de grade 1 ou 2. Voici à quoi ils correspondent:


1: un déplacement de 25% du corps de la vertèbre.

2: un déplacement de 50% du corps de la vertèbre.

3: un déplacement de 75% du corps de la vertèbre.

4: un déplacement de 100% du corps de la vertèbre.

5: la vertèbre a perdu contact avec la vertèbre inférieure. Il est alors question d’une spondyloptose.

La douleur causée par un spondylolisthésis apparaît à petit feu, sans raison, ou de façon brusque lors d’un traumatisme, comme une boîte à surprise.

C'est gratuit!


Allez au bas de la page pour vous abonner gratuitement à mon infolettre. Vous êtes déjà des milliers à l’avoir fait. C’est génial!

Calmer la douleur

Comment calmer la douleur causée par un spondylolesthésis? Voici des conseils à suivre en trois étapes.


Étape 1 : tenir compte du contexte


Avant de commencer un traitement, un programme d’exercices ou d’envisager une chirurgie, il est essentiel de tenir compte du contexte dans lequel est apparu le spondylolesthésis et de pouvoir répondre à plusieurs questions.


Voici quelques exemples:

  • Est-il associé à une sténose spinale ou à un processus dégénératifs liés à l’avancée en âge?

  • Se présente-t-il plutôt chez un adolescent ayant une scoliose?

  • Quel est le grade du spondylolisthésis?

  • La personne concernée est-elle sédentaire ou occupe-t-elle un emploi physiquement exigeant?

  • Des signes neurologiques sont-ils présents, comme des diminutions importantes de sensibilités à certains endroits du corps ou des troubles urinaires?

Les interventions choisies pour calmer la douleur doivent être adaptées en conséquence. Sinon, elles risquent d’être inefficaces, voire de détériorer la condition.


Étape 2: consulter


On ne traite pas un spondylolisthésis seul. Il est nécessaire de consulter une équipe interdisciplinaire, composée de médecins, de spécialistes et de professionnels de la réadaptation.


(Notez que les prochaines propositions ne concernent que les spondylolisthésis lombaires. D’autres conseils et exercices doivent être considérés lorsque la région cervicale est touchée.)


Il faut donc prendre les choses au sérieux.


Étape 3: envisager de suivre un programme d'exercices


(Notez que les prochaines proposition ne concernent que les spondylolisthésis lombaires. D’autres conseils et exercices doivent être considérés lorsque la région cervicale est touchée.)


Des chercheurs mexicains se sont intéressés aux deux principaux types d’exercices proposés en présence d’un spondylolisthésis dégénératif:

  • Les exercices de stabilisation: ils stimulent les muscles qui sont situés autour de la région lombaire, soit les abdominaux, les petits muscles du dos et les muscles de la respiration. Les exercices de gainage font partie de cette catégorie, comme celui-ci.


  • Les exercices de flexion: ils sollicitent la flexion du tronc et à la stimulation des muscles abdominaux. Ils font aussi partie des exercices de gainage, mais sans expressément stimuler les muscles du dos. Cet exercice tiré de ma chaîne YouTube vous en propose un qui est relativement facile à exécuter.

La méta-analyse réalisée par ces chercheurs n’est pas parvenue à déterminer laquelle des deux catégories d’exercices était supérieure. Il est donc peut-être prudent de les envisager toutes les deux lors de la construction d’un programme d’exercices et de les adapter à la condition de la personne.


Des exercices pour assouplir le muscle psoas et d’autres pour améliorer celle du dos sont également recommandés.

Avant de commencer un traitement, un programme d’exercices ou d’envisager une chirurgie, il est essentiel de tenir compte du contexte dans lequel est apparu le spondylolesthésis

Des guides pratiques et utiles


J’ai écrit plusieurs romans et des guides pratiques. Procurez-vous-les en cliquant sur les titres suivants:


Pour vous procurer mes livres de l’autre côté de l’Atlantique, cliquez ici.



Des conseils en vidéos!


Cliquez ici pour découvrir ma chaîne YouTube.


Les informations que vous y découvrirez sont complémentaires à mes différents livres. Elles concernent notamment la douleur au dos et au cou, la posture, les exercices thérapeutiques et la prévention de plusieurs problèmes de santé.


Et n'hésitez pas à vous abonner pour être informé des dernières mises en ligne!