Arthrite: comment prévenir et limiter les déformations aux doigts et aux mains


Vos doigts ou vos mains se déforment avec les années? Vous croyez qu’il n’y a rien à faire que de constater les ravages du temps qui passent?

Détrompez-vous. Les déformations aux doigts et aux mains n’ont rien de banal et elles ne sont surtout pas une fatalité. Il est possible de les prévenir et de limiter leurs effets négatifs, comme la douleur, la diminution de capacités et les changements esthétiques qu’elles occasionnent. Mon article d’aujourd’hui vous propose des conseils et des exercices pour y arriver.

Bonne lecture!

Denis


Une anatomie particulière

Vos mains et vos doigts démontrent des spécificités anatomiques. Celles-ci expliquent la fragilité à la déformation articulaire et la présence de pathologies qui ne surviennent pas à d’autres régions du corps. Un doigt à ressaut (ou à gâchette) est un bon exemple. Ce problème est associé à de la douleur à un doigt ou à la main accompagnée d'un blocage temporaire et d’un déblocage rapide.

Voici deux spécificités anatomiques des doigts et de la main :

  • plusieurs des tendons de la main et des doigts sont entourés d’une gaine synovi, celle-ci étant lubrifiée par le liquide synovial. Il arrive que des adhérences se forment entre la gaine et le tendon, ce qui peut causer une diminution de mobilité et de la douleur ;

  • le volume des articulations est petit et cela peut amplifier les conséquences d’un problème qui serait passé inaperçu à une autre articulation.


Précisions anatomique concernant...

Le tendon: il relie le muscle à l’os et lui transmet la force générée par la contraction musculaire. Certains muscles ont des tendons courts, d’autres très longs, toutes proportions gardées avec le muscle. Plusieurs tendons de la main profitent d’une longueur considérable, ce qui leur donne un avantage mécanique, comme un effet de levier.

La synovie (ou liquide synovial): il s’agit d’un liquide qui lubrifie, nourrit et nettoie les différentes composantes d’une articulation. La présence de la synovie n’est pas exclusive aux mains et aux doigts. Elle se trouve dans pratiquement toutes les articulations du corps humain.

La gaine synoviale: elle est une enveloppe tubulaire qui entoure un tendon, dont certains se trouvent dans les doigts. Elle contient une quantité suffisante de synovie pour faciliter le glissement du tendon. La gaine synoviale joue également un rôle protecteur en éloignant le tendon des aspérités de l’os.


Le début du commencement


Les déformations des doigts se manifestent rarement du jour au lendemain. Elles sont souvent associées à un problème de santé ou à un événement traumatisant. Graduellement – et souvent sans que vous ne vous en rendiez compte –, les différentes structures de vos doigts ou de vos mains se détériorent, comme vos tendons, votre synovie, vos ligaments ou votre ossature.

Plusieurs problèmes de santé (ou des événements stressants) peuvent être à l’origine du début du commencement d’une déformation à la main ou aux doigts, dont ceux-ci;

  • L’arthrose: elle consiste à l’usure prématurée ou normale de l’os et des cartilages associés à l’avancée en âge, à des mouvements répétitifs ou à des blessures répétées ou mal guéries. Pour en savoir plus sur l’arthrose, lisez mon article: L’arthrose, arme de destruction massive: voici comment la prévenir. Notez que l’arthrose fait partie de la grande famille de l’arthrite.

  • L'arthrite: il s’agit d’une famille de plusieurs problèmes de santé qui s’attaquent notamment aux articulations. Plusieurs de ces pathologies risquent d’affecter vos mains et vos doigts. Par exemple, 90 % des cas d’arthrite rhumatoïde ont une atteinte aux mains. Pour en connaître davantage sur l’arthrite, consultez le site de la Société de l'arthrite.

  • Une blessure mal guérie: il peut arriver que la guérison d’une blessure à la main ou aux doigts demeure incomplète, qu’il s’agisse d’une fracture, d’une entorse ou d’un autre type de traumatisme. Cela s’explique par une récupération inadéquate de force, d’endurance, de mobilité et de capacités fonctionnelles. Cette situation perturbe l’équilibre qui prévaut dans votre main et vos doigts et cela risque d'abîmer vos cartilages et vos tendons, deux structures associées aux déformations.

  • La surutilisation: nous utilisons plus que jamais nos mains et nos doigts, notamment en raison de considérations technologiques (téléphones, tablettes, claviers, etc.). La surutilisation est rarement la cause d’une déformation. Elle est plutôt un élément qui multiplie votre risque, particulièrement si vous souffrez d’arthrose, d’arthrite ou si vous êtes aux prises avec les séquelles d’une blessure mal guérie, aussi petite soit-elle.

  • Les considérations génétiques: certaines personnes sont plus à risque de déformations de la main ou des doigts en raison de leur profil génétique. Plutôt que d’envisager cette situation comme une fatalité, je vous suggère d’agir avant que le problème ne prenne trop d’ampleur en faisant régulièrement un programme d’exercices ou des activités qui stimulent les mouvements de vos doigts et de vos mains.

Vous aimez ce blogue?

Pourtant, les meilleurs conseils de Denis ne se trouvent pas sur ce blogue, mais bien dans ses livres, dont:

99 façons de prévenir les effets du vieillissement.

Demandez-le à votre libraire ou procurez-vous-le maintenant en cliquant ici!


La cause de la déformation


Voici trois principales raison d'une déformation à la main et aux doigts:

La synovite: l’inflammation atteint la membrane synoviale, soit le tissu qui produit la synovie. Elle peut considérablement gêner le mouvement. Lorsque la synovite perdure, elle a directement des conséquences sur la santé des os et des cartilages, notamment leur forme et leur mobilité.

La ténosynovite: l’inflammation gagne la gaine du tendon et gêne le mouvement. La ténosynovite n’est pas systématiquement associée à un problème aux articulations, mais bien au tendon et au muscle auquel elle est reliée.

Une lésion articulaire: elle peut être secondaire à un accident, comme une chute ou un accident de voiture. Elle peut aussi être secondaire à une synovite, à l’arthrose et l’arthrite qui ont souvent comme conséquence d’abimer suffisamment vos os et vos cartilages pour limiter le mouvement et provoquer une déformation.

Une lésion tendineuse: un tendon est un tissu mou qui peut notamment souffrir d’une déchirure complète ou partielle, d’un processus dégénératif ou d'une cicatrisation incomplète après un traumatisme. Chacun de ces problèmes peut favoriser la déformation à un doigt ou à la main.

3 trucs pour dépister l’inflammation aux doigts


L’enflure (ou œdème) est parfois difficile à remarquer à la main ou aux doigts. Or, même une petite quantité d’inflammation peut avoir des effets sur la douleur, la mobilité, la force musculaire et les capacités fonctionnelles. Voici trois trucs pour dépister les premiers signes d’inflammation:


  1. Observez les plis de la peau qui recouvre vos jointures et comparez-les avec ceux de l’autre main. Faites-le en gardant les doigts dépliés, mais aussi en formant un poing.

  2. Vérifiez si vous pouvez-vous mettre une bague aussi facilement qu’à l’habitude?

  3. Prenez une photo de vos mains le matin, au lever, puis une autre le soir. Comparez-les et soyez à l’affut des différences.

À chacun son nom

Voici trois des plus fréquentes déformations de doigts:

Le doigt en maillet: le tendon qui vous permet de relever l’extrémité du doigt est sectionné. La dernière phalange demeure pliée en permanence, à moins que vous la mobilisiez vous-même avec les doigts de l’autre main. La raideur et l’inflammation peuvent s’installer avec le temps et diminuer considérablement la mobilité de l'articulation.


Le doigt en boutonnière: cette déformation est associée à une double déformation du doigt. La première entraîne le bout du doigt en hyperextension. La deuxième place l’articulation inférieure en flexion, soit celle qui est au centre du doigt.


La déformation en col de cygne: elle est associée à une double déformation du doigt, en sens inverse du doigt en boutonnière. La première entraîne le bout du doigt en flexion. La deuxième place l’articulation inférieure en hyperextension, soit celle qui est au centre du doigt.


*crédit photo: Wikipédia

C'est gratuit!

Cliquez ici pour vous abonner à l'infolettre Conseils d'un physio et recevoir les nouveaux articles. Inscrivez votre courriel, puis cliquez sur «abonnez-moi».


7 conseils pour prévenir les déformations

  1. Reposez vos doigts et votre main en évitant les mouvements répétitifs, les efforts prolongés ou intenses.

  2. Soulagez la douleur. Certaines personnes sont davantage soulagées par la chaleur humide, tandis que d’autres personnes préfèrent la froid. Des mouvements de faible amplitude peuvent aussi vous aider à diminuer la douleur.

  3. Calmez l’inflammation en réduisant vos activités avec les mains et en utilisant une médication adéquate, si nécessaire. Cela permet de prévenir l’évolution de la maladie. L’inflammation chronique peut contribuer à la destruction articulaire et à la diminution de vos incapacités.

  4. Consultez un professionnel de la santé dès les premiers signes d’inflammation ou de déformation. Il est beaucoup plus facile d’intervenir lorsque le problème n’a pas encore fait (trop) de ravages.

  5. Si vous souffrez d’arthrite, consultez votre médecin de famille qui vous dirigera fort probablement vers un rhumatologue. Il arrive qu’on banalise les déformations aux doigts alors que leurs conséquences à long terme peuvent diminuer votre qualité de vie.

  6. Consultez un ergothérapeute. Il pourra notamment effectuer une évaluation complète de votre condition, vous proposer différentes thérapies afin d’augmenter ou de préserver votre mobilité et de maximiser vos capacités fonctionnelles. Il pourra aussi envisager le recours à une orthèse de repos ou une orthèse fonctionnelle. Cliquez ici pour en savoir un peu plus sur le rôle de l'ergothérapeute chez les personnes souffrant d’arthrite et ici pour trouver une ergothérapeute près de chez vous.

  7. Consultez un physiothérapeute. Après avoir évalué votre condition, il vous aidera, entre autres, à améliorer votre mobilité, votre force et vos capacités fonctionnelles. Cliquez ici pour trouver un physiothérapeute près de chez vous.

Programme d’exercices


Exercices tirés du livre 99 façons de prévenir les effets du vieillissement, publié aux Éditions Trécarré. Le livre est aussi disponible en France, mais sous un autre titre: Vous ne faites pas votre âge, aux éditions Marabout.

Aucun exercice ne doit reproduire la douleur. La progression doit se faire lentement, par exemple, lorsque la mobilité des doigts le permet. Au besoin, prenez une journée de repos avant de refaire les exercices. Choisissez de 4 à 6 exercices parmi ceux-ci:

A. Force et mobilité des doigts et de la main: 13a à 13i.

B. Mobilité des membres supérieurs: 20c et 20D

C. Force globale: 10b,10c et 4l en changeant le ballon pour un objet de taille semblable, mais légèrement plus lourd.

Des guides pratiques et utiles

Denis Fortier est un clinicien expérimenté, minutieux et reconnu. Il est aussi auteur et chroniqueur à la radio et à la télé.

Procurez-vous ses plus récents livres en cliquant sur les titres suivants:

Vous souhaitez organiser une conférence en milieu de travail ou communautaire? Vous souhaitez demander à votre bibliothèque locale d'inviter Denis à présenter une de ses conférences?

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur les conférences de Denis Fortier.

Et cliquez ici pour retourner à la page principale du blogue.



Des conseils en vidéos!

Cliquez ici pour découvrir la chaîne YouTube de Denis.

Les informations que vous y découvrirez sont complémentaires aux différents livres de Denis. Elles concernent notamment la douleur au dos et au cou, la posture, les exercices thérapeutiques et la prévention de plusieurs problèmes de santé.

Et n'hésitez pas à vous abonner pour être informé des dernières mises en ligne!


 

Vous êtes présentement sur le site nord-américain. Cliquez ici pour visiter le site européen.

***

Ce site a été mis à jour le

14 septembre 2020. Les informations contenues sur ce site vous sont fournies à titre informatif. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Consultez votre médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé. Toute reproduction est interdite sans le consentement de l’auteur. 

 

© Denis Fortier 2015-2020

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon