5 choses essentielles à savoir sur la scoliose



Vous avez mal au dos et vous vous demandez si vous êtes aux prises avec une scoliose?

Une scoliose est une déformation asymétrique qui affecte votre colonne vertébrale, et ce, dans les trois dimensions de l’espace. Cette déformation est associée à une déviation de plus de 10° qui, vue de dos ou de face, a l’aspect d’un C si elle est formée d’une seule courbure, ou d’un S si elle en compte plusieurs.

La scoliose peut être une source de douleur au dos, au cou et aux articulations périphériques.

Mon article d’aujourd’hui vous présente 5 choses à savoir sur la scoliose, tirées des plus récentes études scientifiques sur le sujet. Vous y trouverez également un programme d’exercices et deux vidéos sur la scoliose et la santé du dos.

Bonne lecture et bon visionnement!

Denis


1. La scoliose est relativement fréquente.

La scoliose serait relativement fréquente, bien qu’elle ne cause pas systématiquement de douleur ou de limitation fonctionnelle.

Par exemple, la prévalence de la scoliose thoracique (la partie haute du dos), serait évaluée à 13,4%, selon des chercheurs américains qui ont étudiée les résultats de radiographies thoraciques de 500 personnes âgées de 25 à 64 ans exemptes de douleur au dos.

La région lombaire des participants n’a pas été évaluée dans cette étude, seule la région thoracique. On peut donc penser que la prévalence serait encore plus élevée si l’ensemble de la colonne vertébrale avait été prise en compte.

Les résultats de l’étude démontrent également que les scolioses plus prononcées étaient peu fréquentes, soit moins de 2%.

2. La scoliose peut faire mal aux adolescents.


Les adolescents ayant une scoliose auraient deux fois plus de douleurs au dos que ceux qui n’ont pas de scoliose, soit 68% d’entre eux.

Ces douleurs et les limitations fonctionnelles auxquelles elles sont associées seraient proportionnelles à la sévérité de la scoliose, c’est-à-dire à l’angle d’inclinaison des courbures. C’est du moins les conclusions d’une étude réalisée par une équipe de chercheurs du CHU Sainte-Justine de Montréal et de l’Université de Murdoch en Australie.

Cinq cents adolescents ont participé à cette étude.

Vous aimez ce blogue?

Pourtant, les meilleurs conseils ne se trouvent pas sur ce blogue, mais bien dans les livres de Denis, dont:

- Conseils d’un physio pour une meilleure posture et des articulations en santé,

- 99 façons de soulager les douleurs au dos et au cou.

Demandez-les à votre libraire ou procurez-vous-les maintenant en cliquant sur les hyperliens en bleu!


3. La douleur au cou ne fait pas exception.

Bien que la scoliose soit la plupart du temps diagnostiquée durant l’adolescence, ses conséquences se font souvent sentir avec l’avancée en âge. Celles-ci dépassent la région du haut ou du bas du dos. Selon des chercheurs de l’Institut Karolinska de Stockholm qui ont évalué plus de 1000 adultes dont l’âge moyen était de 40 ans, la scoliose augmenterait significativement le risque de douleur au cou, et ce, peu importe le type de scoliose ou le fait d’avoir porté un corset ou subi une chirurgie dans le passé.

42% des personnes ayant une scoliose rapportaient avoir mal au cou contre 20% dans le groupe contrôle.

La coexistence de douleurs au cou et au dos était également beaucoup plus fréquente chez les personnes ayant une scoliose. Si vous avez une scoliose, il est donc essentiel de prendre soin de votre dos, mais aussi de votre cou, comme de maintenir une mobilité complète. Vous trouverez des exercices spécifiques sur le cou en cliquant ici.

4. L’évolution de la scoliose

Il arrive qu’une scoliose soit diagnostiquée à l’âge adulte, particulièrement après 50 ans. L’équipe de Sayf Faraj du Centre médical universitaire d’Amsterdam a identifié des éléments qui sont associés à l’évolution du type de scoliose qui apparaît à l’âge adulte. Il s’agit de la dégénérescence marquée des disques intervertébraux et du changement d’angle d’une vertèbre qui entraîne une inclinaison de plus de 6 mm.


Les causes qui conduisent à une telle situation sont multifactorielles. Elles incluent des prédispositions génétiques et les processus de vieillissement qui sont parfois asymétriques.

Il est donc possible que l’alignement de vos vertèbres se modifient au fil du temps, bien que votre colonne ait été symétrique durant une grande partie de votre vie.

C'est gratuit!

Cliquez ici pour vous abonner à l'infolettre Conseils d'un physio et recevoir les nouveaux articles. Inscrivez votre courriel, puis cliquez sur «abonnez-moi».


5. Les exercices: kosse ça donne?

Vous avez une scoliose et souhaitez améliorer votre condition? Faire un programme d'exercices thérapeutiques serait une bonne option selon les résultats d’une étude qu’ont menée des chercheurs de l’Institut italien scientifique du dos, de Milan.

Les participants étaient âgés de 17 à 48 ans et faisaient les exercices régulièrement pendant 10 mois. La fréquence suggérée pour ce type d’exercices est d’au moins deux fois par semaine.

Lors du contrôle effectué une année après le début des exercices, 68% des participants démontraient une amélioration de leur condition, c’est-à-dire que l'amplitude de leur scoliose avaient diminuée de façon significative.

Si vous n’êtes pas un ou une adepte des exercices thérapeutiques, sachez que le Pilates apporterait aussi des bénéfices chez les personnes ayant une scoliose.

Programme d'exercices

Ces exercices sont tirés du livre Conseils d’un physio pour une meilleure posture (Trécarré, Québec) aussi disponible en France sous le titre Adoptez la bonne posture (Marabout, France).

Lecture et autoévaluation

Faire la première autoévaluation qui porte sur la symétrie posturale et lire les 3 premiers chapitres qui concernent la position assise, debout et couchée.

Programme d’exercices

Aucun exercice ne doit reproduire la douleur. Suivez les principes de progressivité, c'est-à-dire que vous devez adapter à vos capacités l'amplitude des mouvements faits pendant les exercices ainsi que la vitesse et le nombre de répétition. La progression doit se faire lentement, par exemple, lorsque la mobilité de votre dos le permet. Au besoin, prenez une journée de repos avant de refaire les exercices. Choisissez de 4 à 6 exercices parmi ceux-ci et faites-les de 3 à 4 fois par semaine:

1-R4 et R5.

2-A1, A1’, A5 à A7, A8 et A9’.

3-F3 à F6.

4-S5, S6, S7, S9 et S10.

Des livres pratiques et utiles

Denis Fortier est un clinicien expérimenté, minutieux et reconnu. Il est aussi auteur et chroniqueur à la radio et à la télé.

Procurez-vous ses plus récents livres en cliquant sur les titres suivants:

Vous souhaitez organiser une conférence en milieu de travail ou communautaire? Vous souhaitez demander à votre bibliothèque locale d'inviter Denis à présenter une de ses conférences? Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur les conférences de Denis Fortier.

Et cliquez ici pour retourner à la page principale du blogue.


Des conseils en vidéos


Cliquez ici pour découvrir la chaîne YouTube de Denis. Les informations que vous y découvrirez sont complémentaires aux différents livres de Denis. Elles concernent notamment la douleur au dos et au cou, la posture, les exercices thérapeutiques et la prévention de plusieurs problèmes de santé.

Et n'hésitez pas à vous abonner pour être informé des dernières mises en ligne!

Pour trouver un physiothérapeute près de chez vous, consultez le site de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec.


 

Vous êtes présentement sur le site nord-américain. Cliquez ici pour visiter le site européen.

***

Ce site a été mis à jour le

29 octobre 2020. Les informations contenues sur ce site vous sont fournies à titre informatif. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Consultez votre médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé. Toute reproduction est interdite sans le consentement de l’auteur. 

 

© Denis Fortier 2015-2020

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon