Le CrossFit: bon ou mauvais pour votre santé?


Il existe des activités physiques qui poussent les limites du corps dans leurs derniers retranchements. C’est le cas du CrossFit, une activité physique dont le nombre d’adeptes est en nette croissance.

Or, ces centaines de milliers de personnes se placent-elles à risque de blessures? Les mouvements effectués pendant un entraînement de CrossFit sont-ils bons ou mauvais pour la santé de vos articulations?

Mon article d’aujourd’hui vous présente des informations et des conseils à partir des plus récentes données scientifiques.

Bonne lecture!

Denis



Une marque de commerce


Avant toute chose, précisons que CrossFit est une marque de commerce enregistrée au Canada depuis 2006. Il s’agit d’une méthode d’entraînement initialement destinée aux militaires et aux policiers.

Le CrossFit sollicite un grand nombre de capacités physiques en s’inspirant de différentes disciplines, dont la gymnastique, l’haltérophilie, la course et des exercices balistiques (faits avec le poids du corps).

Les mouvements exécutés en CrossFit prennent souvent la forme de circuit ou de routine et leurs caractéristiques incluent celles-ci:

  • charges et intensité élevées ;

  • rapides ;

  • répétitifs ;

  • accompagné de temps de récupération très courts ou inexistants ;

  • faisant partie d’un haut volume d’entraînement.

Le CrossFit est une méthode d’entraînement initialement destinée aux militaires et aux policiers.


Croisé et intervalles


Le CrossFit utilise des concepts d’entraînement croisé et par intervalles de haute intensité, ceux-ci étant largement utilisés dans différents contextes d'entraînement et de rééducation. Voici une courte définition de chacun d’eux :

Entraînement croisé: il a recours à plus d’un sport (ou d’un type d’exercice) pendant un entraînement, ceux-ci sollicitant des aspects complémentaires de la condition physique, comme la force, l’endurance, la souplesse ou l’agilité. Par exemple, des amateurs de course à pied appliquent ces principes en ajoutant à leur entraînement de la natation ou du vélo.

Entraînement par intervalles de haute intensité: il consiste en des séries de répétitions d’exercices de haute intensité, d’une durée de 30 secondes à quelques minutes, et interrompue par de courtes périodes de récupération de faible intensité ou de repos. Le site de la Fondation des maladies du coeur apporte un éclairage intéressant en ce qui concerne les effets de ce type d’entraînement sur la santé.


La fréquence des blessures

Vous croyez que le CrossFit est une activité à risque élevé de blessures? Cela ne semble pas être le cas, du moins, selon deux études publiées récemment par des chercheurs brésiliens et américains.

Par exemple, de 20 % à 30 % des personnes qui pratiqueraient régulièrement le CrossFit auraient subi au moins une blessure. Cette proportion peut sembler élevée, mais elle serait moindre que celle des blessures associées aux sports de contact ou d’équipe, comme le hockey, le soccer ou le football.

Et ce n’est pas tout...

Le taux de blessures en CrossFit serait moins de 7,5 par 1000 heures d’entraînement, soit un taux semblable à celui de la course à pied. L’une des raisons qui expliquent cette situation est le faible risque de rencontrer deux des principales causes de blessures qui ont lieu pendant le sport: les chutes et les collisions.

Les hommes se blesseraient plus souvent que les femmes et les régions les plus fréquemment concernées seraient :

  • les épaules, durant les mouvements de gymnastique ;

  • le bas du dos, durant les mouvements de « power lift » ;

  • les genoux.

La prévalence des blessures serait moindre que celle des blessures associées aux sports de contact ou d’équipe, comme le hockey, le soccer ou le football.

Vous aimez ce blogue?


Sachez que d'autres conseils se trouvent également sur ma chaîne YouTube.

Découvrez-la (et merci de vous abonner) en cliquant ici.

La gravité des blessures


Même si la pratique du CrossFit n’est pas associée à un risque élevé de se blesser, les blessures, lorsqu’elles surviennent, peuvent toutefois être graves, notamment en raison des charges lourdes qui sont utilisées et de la présence de fatigue attribuable au faible temps de récupération.

Par exemple...

Des traumatismes graves au dos peuvent se produire, comme ce fut le cas pour cet Américain qui a intenté – et gagné tout récemment– une poursuite contre la compagnie CrossFit inc. et un centre d’entraînement affilié. Précisons que la cause sera portée en appel.

Un autre exemple...

La rhabdomyolyse est la destruction des cellules musculaires. Des auteurs ont fait état de personnes qui en ont été atteintes après avoir pratiqué le CrossFit, mais aussi le triathlon et fait un entraînement militaire.

Les avantages


Comme toute activité physique pratiquée régulièrement, le CrossFit apporte son lot de bienfaits, notamment en ce qui concerne l’amélioration des capacités physiques et la diminution du pourcentage de gras.

L’exécution de mouvements fonctionnels est également un avantage. Il permet de s’entraîner dans une diversité d'alignements articulaires, de postures, et ce, souvent dans une certaine symétrie. L’aspect communautaire du CrossFit est aussi considéré comme un côté positif par les personnes qui le pratiquent.

C'est gratuit!


Allez au bas de la page pour vous abonner à l'infolettre Conseils d'un physio et recevoir les nouveaux articles. Inscrivez votre courriel, puis cliquez sur «abonnez-moi».

Les bémols


Le CrossFit est-il pour tout le monde?

Non. Par exemple, si vous souffrez d’une blessure mal guérie ou d’une diminution chronique de mobilité articulaire, il est préférable d’envisager une autre activité qui se fait à plus basse intensité, qui a recours à des gestes moins rapides et qui propose des temps de récupération plus longs.

Certaines pratiques peuvent conduire à des excès qui n’apportent pas de bienfaits sur la santé et font parfois perdre de vue les limites physiques de la personne.

Par exemple, est-il une bonne chose d’atteindre l’épuisement pour améliorer sa condition physique ? Est-il avantageux pour la santé d’atteindre des niveaux de gras corporel extrêmement bas, qui serait perçu comme un symbole d’une meilleure forme physique ?

Le CrossFit a aussi son lot de détracteurs et de critiques, notamment quant à l’exécution de certains mouvements, à la formation des entraîneurs et sur le fait que la supériorité de ce type d’entraînement sur d’autres pratiques sportives n’a pas encore été démontrée, malgré les prétentions de certains adeptes.

En effet, aucune étude sérieuse et randomisée n’a été publiée à cet égard.

Certaines pratiques peuvent conduire à des excès qui n’apportent pas de bienfaits sur la santé et font parfois perdre de vue les limites physiques de la personne.


7 conseils à suivre durant la pratique d’entraînements croisés et de haute intensité, dont le CrossFit



  1. Ayez recours aux services d’un entraîneur qualifié, cela diminuerait significativement le taux de blessures. Par exemple, faites appel à un kinésiologue. Celui-ci détient des compétences et une formation universitaire.

  2. Soyez prudent lors des soulèvements de charges maximales et des entraînements qui se font en l’absence de temps de récupération.

  3. Respectez les principes de progressivité et maîtrisez la technique d’une épreuve avant d’accroître son niveau de difficulté.

  4. Demandez si l'équipement est inspecté régulièrement et en bon état.

  5. Obtenez l’accord de votre médecin ou d’un physiothérapeute dans un contexte de blessure, actuelle ou ancienne.

  6. Prévenez le surentraînement en prenant au moins un jour de repos entre deux séances, en soignant votre alimentation et en vous hydratant adéquatement.

  7. Apprenez à connaître et à respecter les limites de vos capacités physiques.


Une conférence?

Denis consacre une grande partie de ses activités professionnelles à donner des conférences, au Québec et à l'étranger, que ce soit en milieu de travail, en entreprise ou dans des organismes communautaires.


Il est aussi possible de demander à votre bibliothèque locale d'inviter Denis à présenter une de ses conférences.


Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur les conférences.



Des guides pratiques et utiles

Denis est physiothérapeute et un clinicien expérimenté, minutieux et reconnu. Il est aussi auteur et chroniqueur à la radio et à la télé.


Procurez-vous ses plus récents livres, au Canada, en France ainsi que dans plusieurs autres pays de la francophonie, ou en cliquant sur les hyperliens suivants:





Des conseils en vidéos!

Cliquez ici pour découvrir la chaîne YouTube de Denis. Les informations que vous y découvrirez sont complémentaires aux différents livres de Denis.

Et n'hésitez pas à vous abonner pour être informé des dernières mises en ligne!

 

Vous êtes présentement sur le site nord-américain. Cliquez ici pour visiter le site européen.

***

Ce site a été mis à jour le

22 mars 2020. Les informations contenues sur ce site vous sont fournies à titre informatif. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Consultez votre médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé. Toute reproduction est interdite sans le consentement de l’auteur. 

 

© Denis Fortier 2015-2020

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon