Sclérose en plaques: des exercices pour une vie meilleure



Vous êtes atteint(e) de sclérose en plaques? Un de vos proches est directement concerné par cette maladie? Mon article d'aujourd'hui vous propose des exercices et des informations pour mieux comprendre la maladie, mais surtout améliorer les capacités physiques et la qualité de vie des personnes atteintes.

Bonne lecture!

Denis

Qu’est-ce que la sclérose en plaques?

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune dégénérative qui s’attaque au système nerveux central. Elle a pour conséquence d’abîmer la myéline, soit la gaine protectrice des fibres nerveuses qui est indispensable au bon fonctionnement de vos nerfs.

Fait étonnant 1: le Canada affiche l’un des plus hauts taux de sclérose en plaques du monde : une personne sur 340 en est atteinte, soit d'environ 9 fois plus que la moyenne mondiale! Quelques hypothèses sont formulées pour expliquer cette situation, notamment les prédispositions génétiques, le manque de vitamine D en raison des longs hivers canadiens, mais aussi, une plus grande efficacité des méthodes diagnostiques qui entraînent un plus grand nombre de diagnostics.

Fait étonnant 2: plus vous habitez près de l'équateur, plus votre risque d'être atteint de la sclérose en plaques diminue. Pour 100 000 habitants, on compte environ 203 personnes atteintes au Royaume-Uni et seulement 3 en Équateur.

Fait étonnant 3: en 2016, plusieurs cas de sclérose en plaques ont été répertoriés dans un même quartier d'Ottawa. Cela renforce les hypothèses que l'environnement jouerait un rôle dans le risque d'être atteint de la maladie. Vivement des études scientifiques pour éclaircir ce mystère, mieux comprendre la maladie et venir en aide aux personnes atteintes!


Plusieurs formes

La sclérose en plaques n'est pas une maladie qui se manifeste de la même façon d'une personne à l'autre. Par exemple, les symptômes musculo-squelettiques sont parfois prédominants, alors que d'autres types de symptômes sont plus marqués chez d'autres personnes. Notez que ces manifestations peuvent également varier dans le temps pour une même personne.

Cela dit, il existe plusieurs formes de sclérose en plaques:

  • Cyclique: la forme la plus fréquente. Elle s'accompagne de périodes de poussées de la maladie, suivies de périodes de rémission.

  • Progressive primaire (ou chronique progressive): moins fréquente que la forme cyclique, elle est associée à une évolution relativement lente et régulière de la maladie.

  • Progressive secondaire: elle ressemble à la forme cyclique, du moins dans sa première phase. Une deuxième phase survient plus tard et se manifeste par une détérioration de la condition de la personne, et ce, de façon progressive.

  • Progressive récurrente: il s'agit de la forme la plus rare. Elle évolue de façon relativement constante jusqu'à ce que se présentent des poussées occasionnelles.

* Les poussées de la maladie se définissent par la présence de symptômes, ou de l'aggravation de ceux-ci, durant une période d'au moins 24 heures.

Pour obtenir plus d'informations sur la sclérose en plaques, visitez le site de la Société canadienne de la sclérose en plaques.

Vous aimez ce blogue?

Pourtant, les meilleurs conseils ne se trouvent pas sur ce blogue, mais bien dans les livres de Denis, dont

Lève-toi et marche!: le remède miracle existe et il est gratuit.

Demandez-le à votre libraire ou procurez-vous-le maintenant en cliquant ici!

Les symptômes

Bien qu'elle soit encore méconnue, la sclérose en plaques est associée à des symptômes qui sont clairement établis et sur lesquels il est souvent possible d'intervenir, particulièrement entre deux poussées de la maladie. En voici quelques-uns:

  • la fatigue, elle toucherait environ 90% des personnes atteintes;

  • un trouble de l’équilibre;

  • trouble de coordination;

  • des difficultés à la mobilité et à la marche;

  • la faiblesse musculaire;

  • la spasticité;

  • la névrite optique, soit l'inflammation d’un des nerfs optiques;

  • les troubles intestinaux;

  • les troubles cognitifs, comme les pertes de mémoire et les difficultés de l'attention.


Ne jamais oublier la qualité de vie

À ce jour, aucun remède n’existe pour guérir la maladie. Or, on peut toutefois intervenir pour limiter les complications secondaires, comme le déconditionnement.

Le déconditionnement consiste en une diminution des capacités physiques de la personne en raison de la réduction du niveau d’activité physique ou d'une poussée de la maladie.

Depuis une dizaine d’années, la science a démontré les bienfaits de plusieurs types d’exercices sur le déconditionnement et sur plusieurs symptômes de la maladie. Ces exercices peuvent, entre autres, améliorer la condition physique, la fatigue, les capacités fonctionnelles et la qualité de vie.

Oui, oui, la qualité de vie!

Bien que nous souhaitons tous la venue d'un traitement efficace contre la maladie, il est INDISPENSABLE de prendre soin de la qualité de vie des personnes atteintes jusqu'à ce que cedit traitement soit trouvé.

Souvenez-vous que les programmes d’exercices qui combinent plusieurs types d’exercices seraient plus efficaces.

Une étude pilote réalisée par des chercheurs nord-américains a démontré que ces programmes peuvent en plus améliorer l’endurance à l’effort et même, dans certains cas, les capacités cognitives, comme la vitesse de traitement de l’information.


Quelques exemples d’exercices efficaces

  • Les exercices de résistance, comme ceux faits avec des poids ou des bandes élastiques.

  • Les exercices faits dans l’eau: cela permet de réduire le poids relatif de la personne, de profiter d’une résistance uniforme et d'un meilleur contrôle de la température corporelle. Les personnes atteintes peuvent voir certains symptômes s’amplifier lorsque la température corporelle augmente. Il est alors question du phénomène d'Uhthoff. Chez certaines personnes, les exercices faits dans l’eau préviennent ce phénomène.

  • Les exercices aérobiques, l’elliptique et le Pilates sont des activités physiques indiquées, notamment pour améliorer l'endurance à l'effort, la qualité de la respiration et la coordination.

  • Les exercices d'équilibre et de contrôle: ils vous permettent notamment de maximiser les capacités physiques afin de préserver l'équilibre et prévenir les chutes. Souvenez-vous que les exercices d'équilibre peuvent être réalisés debout, certes, mais aussi en position assise, à 4 pattes et en position couchée.

5 précautions à retenir

  1. Les exercices supervisés par un professionnel de la santé sont plus efficaces et plus sécuritaires. Si vous habitez au Canada, consultez un professionnel de la physiothérapie. Si vous habitez en France, consulter le site de l'OMK pour trouver un professionnel près de chez vous.

  2. Pendant l'exécution de votre programme d'exercices, évitez d’accroître votre niveau de fatigue en tenant compte de l’intensité, la durée et la fréquence des exercices ainsi qu'en ayant recours à des pauses, si nécessaire. Certaines personnes remplies de bonne volonté en font trop, ce qui est contre-productif.

  3. Il est recommandé d'adapter régulièrement vos exercices à vos capacités physiques. Souvenez-vous que l'efficacité d'un exercice est rarement optimale sans qu'il soit modifié ou remplacé après quelques semaines, ou tout au plus après quelques mois. Cela peut notamment s'expliquer par une amélioration de vos capacités en raison des gains attribuables aux exercices ou à une période de rémission, mais aussi à une détérioration de votre condition due à l'évolution de la maladie.

  4. Votre programme d'exercices doit être réalisé durant une période d’au moins 3 mois afin de permettre à votre corps d'intégrer les nouvelles acquisitions, comme un gain de force ou d'équilibre.

  5. Dès que vous commencez votre programme d'exercices, prenez soin de votre motivation. Vous trouverez plusieurs conseils dans mon article Voici comment rester motivé à faire une activité physique.

C'est gratuit!

Cliquez ici pour vous abonner à l'infolettre Conseils d'un physio et recevoir les nouveaux articles. Inscrivez votre courriel, puis cliquez sur «abonnez-moi».

Programmes d'exercices

Exercices tirés du livre 99 façons de prévenir les effets du vieillissement (publié au Québec) et de Vous ne faites pas votre âge (publié en France).

Exécutez les exercices dans un environnement sécuritaire. Aucun d'entre eux ne doit reproduire ni augmenter une douleur ou un inconfort. L'avis du médecin est requis si vous êtes atteint(e) d'une maladie dégénérative ou que vous croyez l'être. Suivez les principes de progressivité, c'est-à-dire que vous devez adapter à vos capacités l'amplitude des mouvements faits pendant les exercices ainsi que la vitesse et le nombre de répétitions. Au besoin, prenez une journée de repos avant de refaire les exercices. Choisissez de 4 à 6 exercices parmi ceux-ci:

1-Force: 10B, 10C, 10E, 11D, 11E et 11H.

2-Souplesse: 10A, 10B, 10C, 10E, 11F, 11G, 11H et 13E.

3-Mobilité: 20A, 20B, 20N, 20O et 20R.

4-Force et mobilité des mains; 13A à 13I.

5-Équilibre statique: 20C, 20D, 20H er 32L.

6- Équilibre dynamique: 33B, 33C, 33G et 33J.

Si votre condition est trop fragile pour effectuer ces exercices de façon sécuritaire, lisez le chapitre sur l'état de fragilité, faites l'auto-évaluation et effectuer les exercices 64A à 64H.

Des guides pratiques et utiles

Denis Fortier est un clinicien expérimenté, minutieux et reconnu. Il est aussi auteur et chroniqueur à la radio et à la télé.

Procurez-vous ses plus récents livres en cliquant sur les titres suivants:

Vous souhaitez organiser une conférence en milieu de travail ou communautaire? Vous souhaitez demander à votre bibliothèque locale d'inviter Denis à présenter une de ses conférences?

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur les conférences de Denis Fortier.

Et cliquez ici pour retourner à la page principale du blogue.



Des conseils en vidéos!

Cliquez ici pour découvrir la chaîne YouTube de Denis.

Les informations que vous y découvrirez sont complémentaires aux différents livres de Denis. Elles concernent notamment la douleur au dos et au cou, la posture, les exercices thérapeutiques et la prévention de plusieurs problèmes de santé.

Et n'hésitez pas à vous abonner pour être informé des dernières mises en ligne!

#scléroseenplaques #exercices #qualitédevie

 

Vous êtes présentement sur le site nord-américain. Cliquez ici pour visiter le site européen.

***

Ce site a été mis à jour le

29 octobre 2020. Les informations contenues sur ce site vous sont fournies à titre informatif. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Consultez votre médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé. Toute reproduction est interdite sans le consentement de l’auteur. 

 

© Denis Fortier 2015-2020

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon