Des conseils pour mieux choisir votre oreiller



Vous éprouvez de la difficulté à trouver LE bon oreiller? Les modèles que vous avez essayés vous sont inconfortables et ne vous permettent pas de mieux dormir?

On passe le tiers de sa vie au lit – c’est considérable! – et votre oreiller est non seulement un atout précieux pour favoriser un meilleur sommeil, mais aussi pour diminuer la douleur au dos ou au cou.

Mon article d’aujourd’hui vous présente des conseils, des trucs et des règles à suivre pour bien choisir votre oreiller.

Bonne lecture!

Denis

Mieux dormir

Quel est le premier facteur à considérer lorsque vient le temps de choisir un oreiller ? Le prix, le matériau ou les dimensions?

Aucun des trois.

Le confort devrait toujours être le premier élément à tenir en compte. Le principe est plutôt simple, j'en conviens, mais il est parfois oublié devant les arguments de certains manufacturiers.

Je ne peux insister davantage sur ceci:

Duvet, latex, naturel ou synthétique, aucune étude scientifique n'a démontré la supériorité universelle d'un matériau sur un autre en termes de confort et de qualité de soutien.

Fiez-vous à vos terminaisons nerveuses

Laissez tomber la gêne et installez-vous avec l'oreiller en magasin et fiez-vous à ce qui plaît à vos épaules, à votre dos, à votre cou et à votre tête.

Pourquoi ça fonctionne?

Parce que votre corps est muni de milliers de terminaisons nerveuses qui agissent comme de petits détecteurs qui informent votre cerveau de la tension qui prévaut dans votre cou et votre dos. Votre cerveau reçoit donc des milliers d'informations ultra-précises, chaque seconde, ce qui vous permet de mesurer le niveau de confort de l'oreiller.

Notez qu'il faut quelques minutes aux articulations pour qu'elles s'adaptent à l'oreiller, notamment pendant un essai en magasin.

Voici 3 règles pour vous aider à choisir votre oreiller...

Vous aimez ce blogue?

Pourtant, les meilleurs conseils de Denis ne se trouvent pas sur ce blogue, mais bien dans ses livres, dont Conseils d’un physio pour une meilleure posture et des articulations en santé.

Demandez-le à votre libraire ou procurez-vous-le en cliquant ici!


Règle 1: l’oreiller doit supporter les courbures de votre cou

Votre oreiller devrait maintenir les articulations de votre cou dans une position neutre. Trop de flexion ou trop d'extension augmente le stress sur les muscles, les ligaments et les vertèbres.

L’oreiller devrait donc supporter votre tête et votre cou, mais aussi, chez certaines personnes, une partie des épaules et le haut du dos.

Porter une attention particulière à cette règle si votre colonne vertébrale est voûtée ou si elle a perdu de la mobilité au fil du temps; la hauteur de l’oreiller devient alors un élément crucial.

Truc: en présence de douleur au cou, il est possible de mieux épouser les formes du cou en glissant sous la partie inférieure de la taie un petit rouleau fabriqué à l’aide d’une serviette (ou un autre matériau).

Règle 2: l’oreiller doit maintenir à l’horizontale l’alignement de votre colonne vertébrale

Votre posture couchée et debout devrait avoir plusieurs points en commun en ce qui concerne l'alignement postural. Les douleurs articulaires nocturnes, notamment au dos et aux hanches, sont parfois causées par un mauvais alignement des jambes et des cuisses, ce qui fait en sorte que les genoux sont en contact durant plusieurs heures. Il est alors recommandé de placer un coussin ou un oreiller de corps comme celui-ci ou un modèle semblable, afin de préserver l’horizontalité de l’alignement articulaire.

Le principe est le même pour le cou, les épaules et le haut du dos.

Règle 3: l’oreiller doit faciliter votre respiration pendant la nuit

Les articulations du cou sont à considérer quand vient le temps de choisir votre oreiller, notamment parce qu’on y trouve de nombreux muscles, vertèbres, ligaments et autres structures impliqués dans le mouvement, mais aussi parce que la région du cou abrite une partie des voies respiratoires.

Les personnes qui ont du mal à respirer bénéficient donc d'un meilleur positionnement au lit, comme les personnes atteintes d’emphysème et les femmes enceintes, notamment durant les derniers trimestres de la grossesse. Dans ces cas précis, l'utilisation d'un ou plusieurs oreillers permet de surélever le haut du corps et de maintenir les poumons, l'ossature et la musculature dans une position adéquate.

Je vous propose maintenant deux petits trucs à retenir...

C'est gratuit!

Cliquez ici pour vous abonner à l'infolettre Conseils d'un physio et recevoir les nouveaux articles. Inscrivez votre courriel, puis cliquez sur «abonnez-moi».


Truc 1: comment déterminer la hauteur de votre oreiller ?

Voici la méthode que je propose régulièrement à mes patients pour connaître la hauteur idéale que devrait avoir votre oreiller:

  1. Couchez-vous directement au sol, sur le dos.

  2. Placez un ou plusieurs livres sous votre tête jusqu’à ce que vous soyez confortable.

  3. Votre cou ne devrait pas être exagérément cambré et votre regard devrait se diriger naturellement vers le plafond (et non vers le mur derrière vous).

  4. Réajustez le nombre de livres, si nécessaire, en fonction du point 3.

  5. La hauteur des livres correspond à la hauteur idéale de votre oreiller.


Truc 2: comment vérifier rapidement la mobilité de votre cou?

La plupart des personnes qui éprouvent de la difficulté à trouver un oreiller sont aux prises avec une diminution de mobilité de leur cou. Il est alors recommandé d’augmenter cette mobilité, ne serait-ce que de quelques degrés.

Si vous répondez non à l’une des questions suivantes, portez une attention particulière à votre position de sommeil et à l’utilisation adéquate de l’oreiller. Le programme d’exercices proposé vous aidera à préserver une saine mobilité de votre cou.

  1. Êtes-vous capable de regarder les étoiles ou un plafond pendant quelques minutes, sans douleurs ni tensions?

  2. Êtes-vous confortable lorsque vous vous adossez au mur, sans plier les genoux?

  3. Dans la position décrite au point 2, êtes-vous capable de maintenir la tête, le cou et les épaules détendus?

  4. Êtes-vous confortable lorsque vous êtes couché au sol, en ne mettant rien sous la tête ni les genoux?

  5. Lorsque vous ouvrez la bouche, pouvez-vous mettre trois doigts entre les dents, dans le sens de la largeur?

La santé de votre cou

Voici un programme conçu à partir des exercices du livre 99 façons de soulager les douleurs au dos et au cou. Aucun exercice ne doit reproduire la douleur. Suivez les principes de progressivité, c'est-à-dire que vous devez adapter à vos capacités l'amplitude des mouvements faits pendant les exercices ainsi que la vitesse et le nombre de répétitions. La progression doit se faire lentement. Au besoin, prenez une journée de repos avant de refaire les exercices. Choisissez de 4 à 6 exercices parmi ceux-ci:

La musculature: 21B, 28A et les automassages de la page 86.

La mobilité: 20A, 24C, 24D et 24E.

La détente: 29A, 29B, 45B et 45C.

Des guides pratiques et utiles

Denis Fortier est physiothérapeute et un clinicien expérimenté, minutieux et reconnu. Il est aussi auteur et chroniqueur à la radio et à la télé. Procurez-vous ses plus récents livres en cliquant sur les titres suivants:

Vous souhaitez organiser une conférence en milieu de travail, communautaire ou autre? Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur les conférences de Denis Fortier.

Cliquez ici pour retourner à la page principale du blogue.



Des conseils en vidéos

Cliquez ici pour découvrir la chaîne YouTube de Denis.

Les informations que vous y découvrirez sont complémentaires aux différents livres de Denis. Elles concernent notamment la douleur au dos et au cou, la posture, les exercices thérapeutiques et la prévention de plusieurs problèmes de santé.

Et n'hésitez pas à vous abonner pour être informé des dernières mises en ligne!

#oreiller #douleuraucou #posture

 

Vous êtes présentement sur le site nord-américain. Cliquez ici pour visiter le site européen.

***

Ce site a été mis à jour le

29 octobre 2020. Les informations contenues sur ce site vous sont fournies à titre informatif. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Consultez votre médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé. Toute reproduction est interdite sans le consentement de l’auteur. 

 

© Denis Fortier 2015-2020

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon